News Release 

De nouvelles photographies aériennes mettent en lumière les jours sombres pour le Mont-Blanc

100 ans de changement climatique visibles dans les Alpes

University of Dundee

IMAGE

IMAGE: Comparison composition that shows Mer de Glace glacier from 1919 (left) to 2019 (right, in colour) view more 

Credit: Walter Mittelholzer, ETH-Bibliothek Zürich & Dr Kieran Baxter, University of Dundee

En 1919, le pilote et photographe suisse Walter Mittelholzer a survolé le Mont Blanc dans un biplan photographiant le paysage alpin. Cent ans plus tard exactement, des chercheurs de l'Université de Dundee en Écosse ont recrée ses photographies pour montrer l'impact du réchauffement climatique sur les glaciers de la montagne.

En août 2019, un siècle après le vol en biplan, les docteurs Kieran Baxter et Alice Watterson du 3DVisLab au Duncan of Jordanstone College of Art and Design de l'Université de Dundee ont survolé le massif du Mont-Blanc pour reproduire trois des photographies pris par Mittelholzer des glaciers.

En utilisant un processus appelé monoplotting pour trianguler la position de la caméra d'origine dans l'espace aérien, les deux chercheurs ont utilisé les pics et les cimes du paysage alpin comme points d'ancrage pour déterminer la géolocalisation du lieu où les photographies historiques ont été prises. Les photographies résultantes des glaciers de l'Argentière, des Bossons du Mont-Blanc et de la Mer de Glace montrent une perte de glace à grande échelle dans la region.

Docteur Baxter, équipé de points de cheminement issus de l'analyse numérique et de plusieurs appareils GPS, était suspendu au flanc de l'hélicoptère alors qu'il volait à environ 4700 mètres d'altitude, juste en dessous du sommet du Mont Blanc, pour capturer les photographies.

Il a déclaré: «L'ampleur de la perte de glace est évident dès que nous avons atteint l'altitude, mais c'est uniquement en comparant les images côte à côte que les changements des 100 dernières années ont été rendus visibles. Ce fut à la fois une expérience à couper le souffle et déchirante, d'autant plus que la fonte s'est considérablement accélérée au cours des dernières décennies.

«Mittelholzer a joué un rôle clé dans la vulgarisation du transport aérien commercial en Suisse, une industrie qui a ironiquement contribué au réchauffement climatique et à la détérioration des paysages alpins que le pilote pionnier connaissait et aimait.

«Lorsque vous travaillez à ces hauteurs, il n'existe actuellement aucune alternative viable sans émissions de sorte que la durée de vol est la plus brève possible est qu'une planification minutieuse permet de tirer le meilleur parti d'un vol photographique comme celui-ci. Heureusement, le temps clair a permis à ces photographies aériennes répétées d'être prises le centenaire des originaux. Si nous ne réduisons pas radicalement notre dépendance aux combustibles fossiles, il ne restera plus que très peu de glace à photographier ».

###

Disclaimer: AAAS and EurekAlert! are not responsible for the accuracy of news releases posted to EurekAlert! by contributing institutions or for the use of any information through the EurekAlert system.